PAFROID



 
 

RESUME DU PROJET



Le projet PAFROID (Partenariat inter-universitaire entre l'AFRique et l'Océan-Indien pour le Développement) vise à développer les partenariats des Établissements d'Enseignement Supérieur (EES) de la région Océan-Indien avec les EES des pays d'Afrique continentale.


Ce projet est constitué de 11 universités africaines partenaires issues de 9 pays différents. 5 EES sont issus de la région Océan Indien dont l'établissement coordonnateur l'Université d'Antananarivo et le partenaire technique l'université française de La Réunion. Ce projet porte sur la formation et la recherche, impliquant les 5 Régions d’Afrique de l'appel à projets, Les 11 universités partenaires couvrent deux langues de travail (Fr, Ang). Des universités expérimentées aussi bien au niveau académique qu'au niveau des échanges internationaux côtoient des universités plus jeunes en développement.

Les thématiques sont scientifiques et centrées sur l'ingénierie, l'énergie et l'agriculture des domaines prioritaires dans le développement des pays africains. Les mobilités de doctorat viseront à former des formateurs dans les thématiques déshéritées et ou il y a un besoin de relève dans l’établissement d’origine, les mobilités de master permettront aux étudiants de suivre un cursus international de haut niveau et de promouvoir le LMD, les mobilités des enseignants-chercheurs et du personnel administratif et technique viseront à développer les collaborations entre départements d’enseignement et laboratoires de recherche… Le projet PAFROID essayera d’établir des co-diplômation pour la majorité des mobilités d’étudiants.

Les résultats attendus sont multiples : un fonctionnement effectif du système LMD européen mis en place, souvent récemment, par la plupart des EES du partenariat, une amélioration de l'encadrement et de la qualité des formations, une augmentation des co-tutelles de thèse et des publications scientifiques et de façon générale la constitution d’un réseau durable de personnes et d’établissements impliqués dans le développement de l’enseignement supérieur en Afrique.